COMMUNAUTE ANCIENNE DE BLOBZONE

Reconstruction d'une communauté
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Désert de Burned-Souls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Le Désert de Burned-Souls   Jeu 18 Fév - 4:43

Étendues de sable droit devant. Nombre d'êtres vivants : zéro. Température ambiante moyenne : 52 degrés Celsius. Diversité du paysage : quasi nulle. Prochain point d'eau : trèèèèèèès loin.

Bienvenue dans le désert. C'est un charmant endroit, ici. Ne trainez pas trop quand même ... A moins de ne vouloir faire la connaissance de charmantes bêtes prêtes à se jeter sur vous pour vous dévorer les yeux et vous dérouler les intestins, avis aux passionnés.

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.


Dernière édition par Lukeskywalker62 le Ven 7 Mai - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
donfeuxvideo
Admin
Admin
avatar

Messages : 289
Age : 22
Localisation : Perdu dans les abysses de Blobzone...

MessageSujet: Re: Le Désert de Burned-Souls   Jeu 18 Fév - 22:32

Citation :
Falcon, chevalier d'Opale, commence sa route pour sa mission, encore inconnue. Il est accompagné par Luke, un jeune adolescent au comportement étrange. Tous deux passent par le désert de Burned-souls, réputé pour le nombre de dangereux monstres qui y rôdent.

DEUXIEME CHAPITRE : DONFEUXVIDEO, LUKESKYWALKER62 & YOULIT


Falcon et Luke viennent de pénétrer le désert de Burned-souls. On ne voit au loin que du sable, même pas un cactus qui pourrait les approvisionner en eau. La chaleur insoutenable fait souffrir le chevalier, équipé d'une armure brûlante au soleil d'après-midi. Luke, toujours en pleine forme, se tient bien avec sa capuche légère et sombre. Il engage la discussion.

"Hey, papy, pourquoi on va à Electric City ?"
-Luke, arrête de m'appeler papy, et je te l'ai déjà dit : on va à Electric City pour une mission ordonnée par mon roi.
"Mais qu'est-ce c'est ta mission ? Dis-le moi !"
-D'accord. Je dois donner cette lettre au président de la ville. Il s'agit d'un traité de paix, pour que les conflits entre Electric city et le royaume d'Opale cessent. Sinon, la guerre sera engagée, et pourrait mettre les habitants du monde entier en danger.

Luke n'écoute qu'à moitié son discours, préoccupé par une ombre au loin. Sans crier gare, l'adolescent cours vers elle. Falcon, affaibli par la chaleur du désert, ne peut rien faire pour l'en empêcher. Il marche dans sa direction. Quelques brèves minutes plus tard, Luke revient avec de la compagnie : une bande de chiens de sables, des animaux féroces aux mâchoires et griffes acérées, poursuit le jeune homme, qui rigole à haute voix.

"Papy, prépare-toi ! crie Luke au chevalier."

Le combat commence !
Revenir en haut Aller en bas
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Le Désert de Burned-Souls   Ven 19 Fév - 0:44

( ♫ ) Le jeune homme rejoint rapidement Falcon, et tous deux se préparent au combat. Les canidés du désert sont au nombre de trois, et se rapprochent dangereusement du groupe, en courant à vive allure. Le chevalier dégaine son épée, prêt à se défendre malgré la chaleur qui lui sape toute sa force. Luke en fait de même avec le katana suspendu à sa gauche, impatient d’en découdre.

"Ok papy, maintenant, laisse-moi te montrer un truc !"

Le jeune homme se rue soudain avec une vitesse foudroyante sur la bande de chiens des sables, ce qui a le don d’étonner Falcon. L’épéiste, sabre levé, arrive en quelques secondes à la hauteur des clébards et flanque un coup très rapide à l’aveuglette, en diagonale. Son assaut atteint l’un d’entre eux, et les deux autres s’arrêtent immédiatement. Le touché vrille en l’air, avant de retomber lourdement sur le sol. Il a essuyé le coup dans le museau, mais n’est pas fatalement blessé pour autant. Il se relève, la hargne se lisant sur son expression faciale.

"Bon, va falloir bosser la précision … pense Luke, un peu déçu."

Il n’est pas prudent de sa part de baisser ainsi sa garde, car les deux congénères de l’animal blessé se jettent littéralement sur lui la seconde suivante. Les deux canidés essayent alors de le mordre férocement, mais les réflexes du jeune homme lui ont permis de se reprendre à temps, et il les repousse avec le plat de son épée, les rejetant à terre. Cependant, il ne voit pas celui qu’il a touché précédemment lui sauter dessus, gueule béante. Au moment où celui-ci est sur le point de lui infliger une morsure mortelle, un coup d’épée fend l’air et l’envoie voler une deuxième fois : Falcon est venu prêter main-forte à son compagnon, et il est arrivé à temps. Le chien atterrit trois mètres plus loin, en très fâcheux état.

-Tu devrais être un peu plus sur tes gardes … commente le chevalier.
"Hé ! J’te permet pas, papy !"

Ils n’ont pas le temps de souffler davantage, les deux autres canidés se sont déjà relevés et fondent sur le groupe. Les deux compagnons font de leur mieux pour les repousser, mais ce temps de répit permet au troisième animal, le blessé, de se jeter à corps perdu sur Falcon. Celui-ci essuie le plaquage du canidé, mais encaisse plutôt bien l’attaque grâce à son armure. Il recule de quelques pas à cause du choc, et voit le chien retomber presque juste devant lui, du sang jaillissant de ses blessures. A ce moment-là, Luke éjecte les deux animaux fous-furieux d’un coup de pied et de plat d’épée, puis se retourne en direction du chien blessé. Les deux aventuriers se précipitent alors sur lui et balancent chacun un puissant coup asséné, en même temps, sur leur cible. Le clébard, déjà bien amoché par les précédentes attaques, s’effondre à terre, agonisant et de grandes plaies saignantes visibles sur le dos.

-Un de moins …

Ils se retournent sans plus attendre et constatent que les congénères du chien qu’ils ont achevé sont de nouveau sur pattes et courent à vive allure vers eux, toutes griffes dehors. Ils se placent en position défensive, prêts à répliquer. Cependant, les canidés n’ont pas l’intention de les attaquer tous les deux : ils se jettent ensemble sur une seule personne, Falcon. Le chevalier repousse l’un d’eux avec son épée, mais ne peut que se protéger avec son avant-bras de l’assaut de l’autre. L’animal ouvre grand la gueule et essaie d’enfoncer ses canines dans le membre de son opposant, mais au dernier moment, le jeune homme lui flanque un rapide coup de sabre dans les côtes, l’envoyant valser plus loin.

"On est quitte, hein ? souffle-t-il."

Pour toute réponse, Falcon se précipite sur son agresseur, à peine atterri au sol, et essaie de le planter d’un coup d’estoc. Mais l’animal réagit rapidement, et roule de côté au dernier moment. Le chevalier enfonce son épée dans le sable, et la ressort aussitôt, prêt à repartir à l’assaut.



Pendant ce temps …

- Hé bien, ils ont le feu aux pieds ou quoi ?

Un homme en armure rouge parcourt le désert, à la poursuite des deux buveurs qu’il avait aperçus la veille. Il a les cheveux blonds, les yeux bleus, et porte un pantalon de cuir noir. Il a pour le moment perdu la trace de ses cibles, mais un bruit vint soudain à ses oreilles rafraîchir la piste.

- Ha ! Ce sont des épées que j’entends, pas des sandwiches au thon !

Et il se précipite vers les bruits du combat.



Le chien des sables, de nouveau sur pattes, se jette sur Falcon et le plaque de la même manière que son congénère l’a fait précédemment avant de mourir. Le chevalier recule encore, affaibli par les coups et la chaleur toujours présente. De son côté, Luke se débrouille comme il peut avec l’autre canidé. Celui-ci, malgré les nombreuses parades de son opposant, manque par plusieurs fois d’enfoncer ses griffes acérées dans les jambes du jeune homme, qui a du mal à le toucher à cause de ses nombreux mouvements. Bientôt, les deux compagnons se retrouvent dos à dos, harcelés par les animaux du désert.

-On a des problèmes …
"... Hé, papy ! Y'a un drôle de bonhomme qui se ramène !"
- Pardon ?

Le bonhomme en question s'approche du lieu de conflit. Il semble reconnaître l'un des deux hommes, et se dépêche de les rejoindre. Les deux aventuriers se lancent en même temps vers leurs opposants et les repoussent d’un coup d’épée, avant d’aller à la rencontre de l’homme, qui engage une brève conversation.

- Hé, Falcon ? Je te pensais pas aussi ivrogne !

Il se tourne vers les chiens, qui courent vers eux un peu plus loin derrière.

- Bon, les présentations attendront, le combat d'abord !
"OK ! s'exclament les deux autres."

Les trois font face aux bêtes qui se précipitent vers eux. Maintenant que l’homme est venu leur prêter main-forte, Luke et Falcon décident d’opter pour une nouvelle stratégie : ils vont concentrer leurs attaques sur l’animal déjà blessé, afin de pouvoir en finir au plus vite avec l’autre par la suite.

-Hey Dart, je te laisse le dernier, on achève ce monstre ! prévient le chevalier.

L’homme acquiesce et dégaine une épée bâtarde, avant de se lancer vers le canidé valide. De leur côté, Falcon et Luke se ruent vers le chien blessé, le jeune homme en tête. Quand celui-ci n’est plus qu’à quelques mètres de sa cible, il est surpris de voir cette dernière essayer de lui sauter à la gorge, avec une agilité déconcertante malgré ses blessures. Il a tout juste le temps de balancer de balancer un coup de taille pour se défendre, que l’animal esquive de justesse dans son assaut. La bête n’arrive pas à atteindre la gorge de l’épéiste, mais parvient à lui rentrer dedans, l’éjectant avec force en arrière. Luke recule de plusieurs pas à cause du choc, mais ne tombe pas pour autant. Le chien des sables se jette vers lui, profitant de cet instant de stase. Cependant, sa précipitation lui coûte cher : il ne remarque pas le chevalier arriver juste derrière, et se prend un terrible coup d’estoc qui lui transperce le crâne, le tuant sur le champ. Falcon retire son épée à présent couverte d’un fluide morbide, mélange de sang et de résidus cérébraux, tandis que l’animal s’effondre à terre.

"Joli coup ! congratule le jeune homme."
-Je trouve ça plus dégueulasse qu’autre chose, pour ma part …

Pendant ce temps, l’homme à l’épée bâtarde est arrivé à la hauteur du dernier canidé, et ne cesse de lui envoyer des coups, espérant l’atteindre à la tête. Il se débrouille plutôt bien, mais l’agilité de la bête l’empêche d’atteindre son but à chacun de ses assauts. Néanmoins, chaque attaque de sa part déstabilise petit à petit l’animal, et finalement, il arrive à lui asséner un gros coup entre les oreilles. En plus d’occasionner une bonne entaille, ce coup assomme à moitié l’animal, qui s’en retrouve sérieusement sonné. Le manieur entend alors des bruits de course derrière lui, et se retourne, oubliant son opposant. Ce sont Falcon et Luke, venus le rejoindre. Il aperçoit, plus loin derrière eux, la carcasse du deuxième chien, mort.

- Alors, vous lui avez fait sa fête ?
-Oui … Allez, dépêchons-nous d’en finir !

Entre-temps, le dernier chien des sables a repris ses esprits. Sans crier gare, il se met à courir à toute vitesse vers le groupe, et saute sur le chevalier, fonçant dans son armure et lui balançant des coups de griffe à l’aveuglette. Falcon se débarrasse de lui d’un coup de bras, et l’équipe s’éloigne de la créature démente.

"C’est dingue, ils t’en veulent ma parole !"

Une lueur diabolique scintille dans les yeux des trois aventuriers. A trois contre un, autant dire que le canidé ne fera pas long feu. Ils se ruent en même temps sur l’animal, épées levées, et s’empressent d’en finir avec lui. La bête folle-furieuse tente de se défendre, mais vainement. Au bout de quelques dizaines de secondes de lutte, elle finit par tomber à terre, vaincue par les trois compagnons.

Le chevalier s’essuie le front, couvert de transpiration.

( ♫ )
-On les a eu …
- Heureusement que j'étais là ! plaisante Dart.
"Hum... Mouais."

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.


Dernière édition par Lukeskywalker62 le Dim 6 Mar - 0:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Le Désert de Burned-Souls   Ven 19 Fév - 2:07

Luke range son sabre dans son fourreau. Il regarde ses compagnons, qui eux aussi rangent leurs armes, et s'approche d'eux en arrangeant un peu sa cape. Il réajuste d'ailleurs le capuchon, afin que celui-ci masque son visage, le replongeant une nouvelle fois dans l'ombre.

"Ces saloperies ont eu leur compte, déclare-t-il sur un ton sec, très différent de tout à l'heure. Au fait, qu'est-ce que tu fous dans un trou pareil, toi ?"
- Ben... je vous ai vus vous prendre une cuite énorme à la taverne, et mon expédition est tombée à l'eau, j'ai joué à la belle aux bois dormant ! Comme je voulais pas rester indéfiniment dans le bar, j'ai décidé de vous suivre ! Mais bon, vaut mieux que je demande dans les règles :
Bonjour, je m'appelle Dart, est-ce que je peux rejoindre votre groupe ?

-Bien sur que tu peux nous rejoindre, répond le chevalier. Mais notre voyage est loin d'être terminé. De plus, bien plus de monstres rôdent dans le désert, peut-être bien plus puissants que ces créatures que nous venons de combattre. Es-tu vraiment décidé ? Tu ne pourras plus revenir en arrière par la suite.
- Mouarf, j'ai pas montré toutes mes cartes, et puis je suis un peu rouillé, ça me fera du bien de bastonner un peu... lance Dart en riant. Je vous accompagne, ma décision est prise !
"Très bien dans ce cas, j'espère que tu sais te battre ! Continuons.

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.


Dernière édition par Lukeskywalker62 le Dim 6 Mar - 0:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
donfeuxvideo
Admin
Admin
avatar

Messages : 289
Age : 22
Localisation : Perdu dans les abysses de Blobzone...

MessageSujet: Re: Le Désert de Burned-Souls   Ven 19 Fév - 22:50

Les trois combattants continuent leur chemin vers Electric City. Ils marchent pendant des heures, buvant leurs rations d'eau pour ne pas finir desséchés. Malgré la longue marche, il reste toujours un long chemin à parcourir, mais la chance va leur sourire. En effet, la réserve d'eau s'est amoindrie et le chemin est bien trop long, d'après les connaissances du chevalier, pour tenir sans cette ressource naturelle. Dart observe les environs, puis remarque sur sa droite une bénédiction des dieux : une oasis. Il prévient ses compagnons de cette découverte. Les deux adultes se réjouissent, tandis que l'adolescent reste neutre, on pourrait même penser qu'il s'en fiche. L'équipe se dirige vers l'oasis. En se rapprochant, on peut apercevoir une silhouette au bord de l'oasis. Une silhouette... humaine ? L'équipe se rapproche de plus en plus. Ils arrivent au bord de l'oasis, et remarquent que c'est bel et bien un humain, mais que fait-il dans ce désert aride ?

-Reposons-nous ici, dit Falcon.
- Ca me va, répond Dart avec sourire.
"Comme vous voulez..." acquiesce Luke, glacial.

Pendant que Luke se repose sous un palmier, Dart et Falcon, après avoir réapprovisionné leurs gourdes, vont voir l'inconnu. Il s'agit d'un vieil ermite à la tête couverte d'un voile blanc, sûrement pour se protéger du soleil, affublé d'une imposante barbe blanche qui lui prend tout le menton et bien en-dessous. Il porte une cape légère brune ainsi qu'un gros sac à dos apparemment bien rempli. Les deux adultes commencent la discussion avec lui :

- Salutations, fait le chevalier avec bonne humeur. Je suis Falcon d'Opale, et voici mon compagnon Dart. Vous êtes un habitué du désert ?
"Ah ça, pour sûr mon ami ! répond-il avec une voix grave mais chaleureuse. Mais je n'ai pas l'habitude de voir des gens traîner dans tous les coins du désert ... Votre présence est une aubaine."
- On tombe à pic ...?
"Oui, je suis marchand. Cela fait près de sept ans que je parcours ces contrées à la recherche de personnes dans le besoin ..."
- Nous ne sommes pas vraiment dans le besoin ... Je suis désolé, mais notre route est encore longue, nous devons partir.
"Oh, mais vous ne connaissez donc pas ce désert ? De nombreuses créatures rôdent dans les parages, et les combattre est très dangereux. Quelques potions pourraient vous sauver la vie ..."
- Je connais très bien les monstres qui vivent ici, et ...
- Hé, Falcon, tout le monde n'a pas une armure comme la tienne ...! le coupe Dart. De toute façon, il me reste un peu d'argent. On pourrait peut-être en profiter ?
- Hum, si tu insistes. Montre-nous donc ta marchandise.
"Vous ne serez point déçus !"

Le marchand enlève son sac à dos et le passe de son dos sur son ventre. Falcon s'approche tandis que le vieil homme commence à fouiller à l'intérieur. Dart va rejoindre son compagnon, mais il est arrêté dans son élan, ébloui par un petit objet dans le sable. Il s'abaisse : c'est un simple médaillon métallique avec quelques runes gravées dessus.

- Bah ! Je pourrais toujours le revendre à un marché au puces, pense-t-il.

Il l'attrape et le range dans une de ses poches, puis rejoint le chevalier. Le marchand commence à sortir quelques flacons de son sac. Une voix forte s'élève alors :

"J'ai une seule, très importante question. Vous avez de l'encre ?"

Luke s'était relevé de sous son palmier et les avait rejoint.

"Oui, je crois qu'il m'en reste un peu ... répond le marchant en se replongeant dans son sac."


COMMERCE

Dart regarde ce qu'il y a :

- Vous auriez pas d'objets d'attaque magique ? Vous savez, ces petits cristaux qui contiennent un sort d'attaque ! Ça permet de lancer des sorts même si on est pas magicien ! On en vends partout par chez moi, mais bon, comme c'est sur un autre continent, je pense que c'est normal si vous en avez pas...

Il se retourne vers les autres.

- C'est pratique ce genre de trucs ! Comme ça, on peut prendre un peu de distance, c'est cool quand on est dans la panade ! Chez moi cet objets répondent à un code élémentaire, j'ai hâte de voir ceux du coin !
"Passionnant ... mais je n'en ai pas besoin. Mes katanas me suffisent."
"Je crois bien avoir deux ou trois de ces objets magiques ... attendez un peu, je vais regarder s'il me reste quelques flacons d'encre pour monsieur."

Il plonge son bras dans son grand sac, fouille un peu dedans, et ressort avec une petite bouteille de 10 centimètres de haut remplie d'un liquide noir comme une nuit sans lune.

"C'est tout ce qui me reste ... Ca fera 3 pièces d'or."

Luke fouille dans sa cape mais se raidit quelques secondes après.

"Par l'enfer, je suis à sec ! Tout est parti lors de notre dégustation ..."
- Je m'attendais à ce que tu ressortes un gros lingot de nulle part ! fait Falcon avec un ton ironique.
- Bah, t'en fais pas vieux, j'vais payer à ta place. Faudra me rembourser, par contre.
"J'essaierai, mais ne compte pas trop là-dessus. Voler les riches, c'est pas ce qu'il y a de plus simple."

Le chevalier et Dart éclatent de rire, puis ce dernier paye le marchand. Il donne le flacon à l'encapuchonné qui s'éloigne sans demander son reste, s'installer de nouveau sous son palmier. Le vieil homme se retourne vers ses deux clients.

"Voici quelques objets magiques qui devraient vous plaire, monseigneur."
- Hum... Deux-trois Épuisements, un Épieu givre, deux Tourbillons... les objets magiques semblent être les mêmes sur ce continent ! Je prends les Épuisements, j'ai quelques affinités avec le feu ! Falcon, je pense que les tourbillons vont bien aller avec toi ! Ils sont de vents, et il y a des chances que tu aies des affinités avec ! Par contre Luke, j'ai l'impression qu'il a des affinités avec deux éléments, qui influent sur sa personnalité de façon marquée, je se saurais quoi dire... bon, je vais prendre l'épieu givre, il sera pour lui quand on en aura fini ! Là d'où je viens, les objets magiques valent 10 pièces d'or l'unité, et ici ?
"Ils ne sont pas très populaires, alors je fais un rabais de 5 pièces. Ca vous tente ?"
- Parfait ! Je les prends tous.

Dart et le vieil homme s'occupent de leur transaction. Le chevalier commence à regarder son compagnon d'un air perplexe.

- T'as l'air de bien t'y connaître en objets magiques.
- Ben je suis bien obligé, là d'où je viens, certaines créatures ont le cuir si dur que les armes conventionnelles les plus puissantes sont aussi efficaces que de la bouse ... à part la chasse-dragon, peut-être ...? Résultat des courses : tout le monde se sert des objets d'attaque magique chez moi pour affaiblir ces monstres ! Allez j'arrête de monopoliser le marchand, tu peux choisir ce que tu veux, je prépare les affaires pour le départ !
"Messire Falcon, souhaitez-vous quelque chose ?"
- Oui, des informations.
"Je vous écoute."

Falcon se rapproche de l'oreille du marchand et lui murmure quelques paroles. Le marchand change de couleur. Il repousse le chevalier et commence à l'insulter de tous les noms. Il s'approche dangereusement de lui, mais Dart intervient : il immobilise le marchand, l'ordonnant de se calmer. Il obéit, mais garde sa colère.

"Vous n'êtes qu'un malade ! répète le marchand contre le chevalier. Plus jamais je ne vous approcherai ! Et vous deux, ne suivez plus cet homme, il vous attirera le malheur !"

Le marchand s'empresse de partir. Le chevalier se doutait d'une telle réaction, et ne réagit donc pas. Après un soupir, il se retourne vers ses compagnons.

-On y va ?
- Ouais mais ... Qu'est-ce que tu lui as raconté pour le mettre dans une rogne pareille ?

Falcon ne répond pas, et Dart se rend compte qu'il est inutile d'insister. Il hausse les épaules, et les deux compagnons retournent auprès du palmier sous lequel Luke s'était installé. Celui-ci tient une plume ainsi que son gros livre face à lui, et ...

-Tu écris, toi ? s'étonne le chevalier.
"Quand l'inspiration vient. Et quand j'ai de l'encre ..."
- C'est vrai qu'une oasis dans un désert, ça peut inspirer... Mais, bon, c'est pas trop ma tasse de thé. Par contre un bon livre, en particuliers ceux sur les légendes, sont souvent tirés de faits réels et on peut trouver des monstres particulièrement intéressants... et, ou moches en les suivant.

L'encapuchonné reste de marbre. Il souffle sur les pages qu'il a écrites histoire de faire sécher l'encre, puis referme son livre, avant de le coincer de nouveau dans sa ceinture. Après qu'il se soit relevé, Dart lui présente les objets magiques qu'ils ont acquis lors du commerce. Bien que le jeune homme semble peu intéressé par l'Epieu givre dont son compagnon fait tant d'éloges, il l'accepte sans broncher et le range dans une poche à l'intérieur de sa cape.

"Ca pourra toujours être utile. Allons-y."

Les deux autres acquiescent, et se remettent en marche. Le combat contre les chiens des sables et la rencontre avec ce curieux marchand avaient bien ponctué cette journée de voyage. Falcon lui demande les objets magiques de type vent, que Dart lui remet. Le chevalier les range dans une poche, cachée derrière l'armure, se situant vers le torse. Les personnages reprennent la route en direction d'Electric City.

-------------------------------------

RESULTAT DU COMMERCE :

+ 3 Epuisements ( Feu ) !
+ 2 Tourbillons ( Vent ) !
+ 1 Epieu ( Givre ) !

-------------------------------------

La nuit ne tarde pas à tomber, ce qui ne rassure pas Falcon, connaissant les dangers de cet endroit. La nuit, le désert de Burned-Souls perd tout son sens. La température chute brutalement, les vents deviennent glacials à en geler les os. Mais le chevalier ne se soucie pas de ce problème qu'il concerne mineur. En effet, lorsque la nuit tombe, les monstres les plus terrifiants se révèlent. Néanmoins, ces dévoreurs d'hommes, abrutis par leur envie de manger, ne pensent pas à se cacher et apparaissent très rarement en meute, sûrement par égoïsme. Cela ne les empêche pas de traquer leurs proies et de les tuer rapidement. Ces créatures féroces sont reconnaissables à leurs yeux couleur sang.
Falcon, prudent et pressé de quitter cet endroit au plus vite, accélère le pas.

-Il faut faire vite. Electric City n'est plus très loin.
- Hé ho, j'ai pas des ailes moi ! réplique Dart en gloussant discrètement.
"Bordel de ... On se les caille, ici !" peste Luke en se frottant les épaules.
-C'est pour ça qu'il faut un peu se presser, acquiesce Falcon en remarquant que le jeune homme a encore changé de personnalité.
- OK ! Je vais foncer, mais tu me rachètes des bottes à Electric city, les miennes se trouent !
"Hé Falcon, j'espère au moins que cette ville n'est plus à des kilomètres ! A ce rythme là, mon encre va geler !"
-A mon avis, on ne devrait pas tarder à arriver. Mais restez prudent : c'est toujours à ce moment que les problèmes ne tardent pas à arriver.
"Un bon combat ne serait pas de refus ... Faut que je passe mes nerfs sur quelques monstres.".

L'encapuchonné a vraiment l'air de mauvaise humeur. Les bourrasques givrantes qui ne cessent de s'abattre sur les trois aventuriers ne facilitent pas leur progression, et peuvent même atténuer leur réflexes. Et ce qui va arriver ne va pas les aider - même si Luke est pour -, loin de la.
Dart, essayant de se réchauffer en frottant avec ses mains, commence à sentir une présence. Il se retourne, rien. Pourtant, sa présence devient de plus en plus pesante. Il tourne la tête dans toutes les directions, à la surprise de ses compagnons. Le voyageur comprenant la situation, crie à toute l'équipe :

- Courez ! Courez loin d'ici !

Falcon ne tarde pas une seconde pour lui obéir, et s'éloigne aussitôt de l'endroit dans la même direction que Dart. Luke quant à lui se contente d'un bond de côté et se met en position de combat, la main gauche sur la poignée de son katana droit.

"Allez, ramenez vous ! J'vais vous exploser la tête, ça va être votre fête, hahaha ! hurle-t-il à l'aveuglette, sans même distinguer le danger signalé par le voyageur.

La terre se met soudainement à trembler. Le choc est assez violent pour faire tomber plus d'une personne. Le sol s'enfonce à l'endroit où Luke est resté, ignorant l'avertissement de Dart. L'encapuchonné, un peu surpris par la tournure des événements, dégaine l'arme qu'il tient et s'écarte en bondissant de l'endroit dangereux.
Le calme reprend. Cela ne rassure ni Falcon ni Dart, l'un connaissant les dangers et l'autre sentant sa présence. Soudain, une "forme" jaillit du sol enfoncé, une grosse forme. A son atterrissage, une tempête de sable se lève, éjectant les aventuriers un bond plus loin. Luke, la personne ayant le mieux encaissé cette attaque naturelle, profite, lorsqu'il se relève pour regarder la forme : avec environ 3 mètres de longueur et 2 mètres de hauteur, on peut en déduire que c'est un monstre, avec ses quatre pattes, ainsi que ses yeux pourpres. On ne peut mieux décrire à cause de la nuit, sans lune pour éclairer un minimum.
Le monstre grogne, regarde fixement l'équipe, se prépare à attaquer.

-Merde, il nous a repéré ! Préparez-vous !
"Cool ! Ça commençait à me manquer." se réjouit le jeune homme en dégainant son deuxième sabre.
- Si ce monstre te bouffe pas, je m'en occupe à sa place !

Les yeux de Dart se brident un instant, mais dans la pénombre, personne ne le voit.


Le combat commence !
Revenir en haut Aller en bas
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Le Désert de Burned-Souls   Mar 13 Avr - 13:40

L'air hargneux, Luke ne tarde pas et fonce vers le monstre à une vitesse étonnante, ses deux katanas en chaque main. L'encapuchonné monte sur le monstre en courant sur la patte avant droite. Il saute et se retrouve en l'air, juste au dessus de sa tête. Ses lames positionnés vers le sol, il vise les yeux du monstre inconnu. Celui-ci, rapide, évite facilement l'attaque. Luke retombe le derrière à terre, ce qui fait rire Dart, qui commence à le narguer.

- Hé ! Ho ! C'est pas l'heure du bac à sable ! HéHé ...
"Plutôt que de rester planté sur place, bouge un peu mec ! Tu vas finir par t'ankyloser !"

Le monstre, ne les écoutant guère, se prépare à écraser le jeune homme avec sa patte gauche. Le voyageur intervient : il lance un épuisement sur le monstre : l'objet s'active automatiquement, lorsqu'il touche violemment la personne correspondante. La flamme ne tarde pas à brûler la créature mais aussi à lui révéler son visage : Cette créature n'était autre qu'un coyote des sables. Ces énormes animaux nocturnes et fiers chassent seuls, donc aucune inquiétude en ce qui concerne le renfort de monstre. Par contre, cela n'empêche pas qu'il reste dangereux. La seule différence que l'on peut remarquer par rapport aux coyotes normaux est que celui-ci a une petite queue, ce qui fait exploser de rire nos voyageurs, même Falcon. L'animal, vexé, fonce rapidement sur son agresseur de flammes, Dart. Il charge sur le voyageur. Celui-ci, ne s'étant pas préparé à une telle attaque, se fait toucher. Le pauvre homme s'est fait éjecté en hauteur ; sa chute n'en a été que plus douloureuse, surtout avec Luke qui le nargue à son tour.

"Hahaha ! Tu vois ? C'est pas compliqué de faire du sport de temps en temps, vieux !"
- Toi, je vais te faire frire à la fin !
-Taisez-vous et concentrez-vous sur la créature ! interpelle Falcon, surgissant de nulle part.

Le chevalier a attendu le bon moment, il se prépare à attaquer. Il cours vers sa patte de derrière, celle de gauche. A environ un mètre de distance, le chevalier saute, dégaine et commence à tourner sur lui-même à l'horizontale. Il lance sa technique taillade, consistant à prendre assez de puissance par le mouvement de la lame pour asséner à son ennemi un coup puissant. Le chevalier touche sa cible ; le monstre tombe sur le côté gauche.

-Luke ! Dart ! C'est le moment !
”Ok papy, c’est parti !”

L’épéiste se rue d’un seul coup sur le monstre à une vitesse encore plus grande qu’auparavant, au grand étonnement de ses compagnons. Cependant, il sait pertinemment que c’est son maximum, donc si jamais le coyote parvient à le contrer … il sera dans de sales draps et dans l’incapacité de réagir à temps. Fort heureusement pour lui, la créature n’a fait que le remarquer et en termes de rapidité, Luke avait rencontré bien mieux par le passé. Il commence à freiner et s’approche dangereusement de la patte avant droite du monstre. Celui-ci flaire immédiatement la menace et ouvre grand la gueule, dans une tentative de dissuasion qui serait sans doute efficace s’il ne faisait pas aussi noir. Alors qu’il n’est plus qu’à quelques centimètres de la jambe ciblée, et des crocs énormes du coyote par la même occasion, l’encapuchonné exécute un mouvement des plus inattendus : les deux katanas toujours empoignés, il plie rapidement les jambes et bondit de côté. Le déplacement est tellement rapide que l’espace d’un instant, le bretteur semble disparaître, même aux yeux de Dart qui pourtant étaient capable de mieux voir que ceux des gens normaux dans la nuit. La seconde suivante, un étrange son, semblable à une petite détonation, retentit dans le désert. Luke réapparaît, un mètre derrière le monstre. Il range ses deux sabres de part et d’autre de sa ceinture et se met à marcher de manière à s’éloigner du coyote, qui lui n’a toujours pas bougé.

”Ruée double tranchant …” souffle-t-il.

Soudain, le monstre hurle un horrible cri de souffrance et un flot de sang gicle de ce qui reste de sa patte arrière droite. Celle-ci vient d’être découpée par la meilleure technique du jeune homme, qui n’est pas peu fier du résultat et esquisse un large sourire sous sa capuche.
Une jambe arrière tranchée et l’autre blessée, le coyote s’effondre à terre dans un grand tintamarre et une bourrasque de sable. Les trois voyageurs reculent, et constatent que l’animal se débat avec violence, remuant ses deux pattes valides dans tous les sens. Il est dans un état de folie furieuse, ce qui n’est pas pour rassurer Falcon. Le chevalier pense qu’il faut l’achever au plus vite avant qu’il ne cause de gros dommages, mais Dart agit avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit.
Le voyageur saute et glisse en roulade sur le dos du coyote en esquivant ses crocs puis, avant que le monstre ne se retourne, tranche net son autre patte arrière avant de rejoindre ses compagnons.
Le monstre, rendu encore plus furieux qu’avant par l’assaut de Dart, commence à ramper vers ses trois ennemis et tortionnaires, bien décidé à leur faire payer. Entre temps, Luke avait rejoint ses deux camarades. Les combattants dégainent tous leurs armes, et Falcon est le premier à se précipiter vers la créature rampante.

-Profitons de son incapacité à se mouvoir correctement pour l'achever !

Le chevalier cours vers la bête, son épée armée avec la ferme intention d’achever cette créature agonisante. Il n’en est plus qu’à deux mètres quand il saute en hauteur, décrivant un bond majestueux malgré la lourdeur de son armure, dans le but de distraire le coyote. Celui-ci lève le nez quelques secondes et cela fait son erreur : Falcon atterrit au sol et balance un puissant coup de taille dans la gorge du monstre, un genou à terre. Manque de chance, si son attaque fait effectivement mouche, elle n’est pas placée avec suffisamment de précision pour tuer l’ennemi. Il profère un juron, voyant que l’animal continue de se débattre. Le chevalier relève son arme pour porter une nouvelle attaque, mais remarque soudain que la créature vient de le repérer et le fixe de ses yeux pourpres. Elle commence à lui envoyer des coups de patte brutaux, qu’il ne parvient qu’à bloquer avec beaucoup de difficulté, un peu plus déstabilisé à chaque estocade. Luke et Dart, qui avaient jusqu’à présent décidé de laisser Falcon faire, se précipitent pour prêter main forte à leur camarade. De son côté, le chevalier décide d’opter pour un nouvel assaut aérien. Alors que le monstre lui assène un autre coup qu’il bloque avec son épée, il exécute de nouveau un bond en hauteur, espérant atteindre sa gorge avant de toucher le sol. Cependant, la créature anticipe beaucoup plus rapidement et se déchaîne littéralement, empêchant son adversaire de bien viser. Celui rate son assaut et tombe au sol dans un grand fracas, juste en dessous du cou de l’animal géant. Ce dernier commence à être gagné par la fatigue, et tombe à son tour … écrasant le chevalier sous son poids. Un cri étouffé parvient aux oreilles des deux autres, qui n’ont pu arriver à temps.

”Merde, Falcon !

Les deux compagnons sont en train de courir vers le coyote, à présent ils ne sont plus qu’à quelques mètres de celui-ci et si un plan doit s’organiser, cela doit se faire rapidement.

”Dart, aide-moi ! On va le faire basculer en l’attaquant en même temps, ok ?”
- OK ! Ça va chauffer !

Les deux combattants sont maintenant à la hauteur de la bête. Il font alors un bond en parfaite synchronisation, et engagent tous les deux un salto aérien. L’encapuchonné ayant les deux katanas armés en avant et le voyageur faisant de même avec son épée bâtarde, les deux camarades viennent de se transformer en véritables scies circulaires dans leur mouvement de rotation aérien. Il ne faut que quelques fractions de seconde pour qu’ils atteignent leur cible. Ils tranchent d’un coup le museau du coyote, qui pris d’un spasme musculaire se relève d’un seul coup. Cette action est sa toute dernière erreur.
Les deux épéistes, toujours en formation de scie circulaire, ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Ils s’engagent brusquement dans la percée, et se stabilisent en même temps, donnant trois ultimes coups de tranchant verticaux dans la gorge et atterrissent sans encombre au sol, terminant leur salto. La créature est envoyée en arrière, du sang giclant par les multiples entailles portées par ses adversaires, et s’écrase lourdement sur le dos cinq mètres plus loin, expirant son dernier souffle.

”Wouhou ! Ca, c’était du combat !”
- Oui mais bon, on aurais pu l'éviter, si t'avais pas une épée à la place du cerveau !

L’encapuchonné revient rapidement à la réalité et se précipite à l’endroit où Falcon s’est fait écraser. Heureusement, celui-ci s’est déjà relevé, sauvé du poids de la bête grâce à son armure. Seules quelques contusions et blessures superficielles sont visibles sur son visage et ses membres.

”T’es plutôt solide, papy !”
-Un chevalier de ma trempe se doit d'être résistant... Et arrête de m'appeler papy !

Luke se rend soudain compte que sa hanche droite le picote légèrement. Il tâte cet endroit, et remarque que sa cape est déchirée ici. Dans une dernière tentative pour se défendre, le monstre avait balancé un coup de griffe à l’aveuglette, que le jeune homme avait reçu dans le flanc droit lors du salto rotatif final. Par chance, l’épéiste aux deux katanas avait réussi à esquiver à temps, n’occasionnant ainsi que quelques entailles. Mais sur le coup, il n’avait pas imaginé s’être fait vraiment toucher. En fin de compte, il n’avait pas pris grand-chose.

”Bah, c’est pas grave. Allez, on va à Electric City !”
-Oui allez, on reprend le che ...
- Attendez ! interrompt Dart. J'aperçois quelques chose ... Regardez ! Là-bas ! s'excite-t-il.

Ses compagnons se retournent, et font face à un magnifique spectacle : à quelques kilomètres de là, des lumières de toutes les couleurs brillent de mille feux, ce qui, à la nuit, donne une telle beauté. Les aventuriers sont enfin arrivés à la ville cible.



FIN DU CHAPITRE II

_______________________________________

Prochain chapitre à Electric City !

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Désert de Burned-Souls   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Désert de Burned-Souls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne reste pas chez toi, ça n'sert à rien... E&C
» Homme lézard du désert ?
» nano:ztag : ça sert à quoi ?
» Désert Jaune Lasure
» [Le chant du désert] Discussions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMUNAUTE ANCIENNE DE BLOBZONE :: L'Épopée -- Zone Roleplay ! :: L'Épopée-
Sauter vers: