COMMUNAUTE ANCIENNE DE BLOBZONE

Reconstruction d'une communauté
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Monts Argkents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Les Monts Argkents   Ven 23 Avr - 23:06

Gigantesques étendues de pics et de rocs bruns, escarpements, falaises, chemins tortueux n'attendent plus que vous. Les créatures des environs sont maintenant prêtes à vous accueillir en bonne et due forme.

Bienvenue aux Monts Argkents, réputés pour faire partie des sommets les plus hauts et les plus raides que ce monde ait jamais porté. Les sentiers se perdent facilement, et les animaux rôdant aux alentours ne sont pas foncièrement amicaux. Mille et une façons de mourir s'offrent à vous, chute, perdition, éboulement, attaque de monstre, crevasses ... Gardez la tête froide. Pas d'enterrement en cas de décès.


Dernière édition par Lukeskywalker62 le Lun 30 Avr - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Les Monts Argkents   Sam 24 Avr - 1:24

Citation :
Après avoir vaincu le malfaisant président d’Electric City, Falcon, en possession de la Cimeterre et suivi par ses compagnons, décide de quitter la ville en toute discrétion. Entre-temps, Luke a refait la rencontre de Youmu Konpaku, une ancienne rivale oubliée, et Dart s’est emparé d’une puissante arme polyvalente, la Gunblade. Les trois aventuriers, dans leur fuite, passent par les Monts Argkents, sous les conseils du jeune homme.

QUATRIÈME CHAPITRE : LUKESKYWALKER62, DONFEUXVIDEO, YOULIT


Cela fait quatre heures que les trois compagnons sont en marche vers l’Ouest. Ils viennent tout juste d’atteindre la chaine des monts Argkents, et espèrent s’éloigner le plus possible d’Electric City avant que l’on ne découvre les vrais coupables de la destruction de l’immeuble présidentiel, à savoir eux. Le soir tombe et le soleil décline peu à peu, alors que leur ascension des montagnes commence. L’altitude n’est pour le moment pas très élevée, ce qui fait que la température reste relativement douce. Les grands massifs commencent à s’étendre tout autour d’eux, alternant falaises, pentes escarpées ou crevasses, mais le petit sentier qu’ils suivent depuis le début, serpentant entre tous ces reliefs, ne semble pas s’estomper pour autant.

"Si ces jambes-courtes d’Electric City nous poursuivent, ils mourront de vieillesse avant de nous avoir retrouvés ! assure le jeune épéiste. On devrait continuer tout droit sur ce chemin, comme ça, on sortira des monts Argkents demain au soir !"
- J'avais pas remarqué les jambes-courtes, mais par contre j'ai vu les gros bides ! plaisante Dart. Mais par contre ... Regarde Falcon.
-Hum ? Quoi ? Ne me dis pas que j'ai un gros bide ! rit Falcon.
"Au juste grand-père, où t’as trouvé cette arme de bronze ? Et toi alors, Dart, tu la sors d’où, cette épée à munition ? Allez, soyez pas persos et dites-le moi !!!"
-Grand-père ? C'est déjà mieux que papy... J'aime bien. Par contre, la Cimeterre, c'est au dernier étage de l'immeuble où nous étions emprisonnés, l'immeuble où résidait le président. J'ai... vaincu le vieil homme, et j'ai pu récupérer cette belle épée, qui est connue pour couper le plus solide métal très facilement.
- Pour moi c'est l'arme du fondateur d'Electric City. Ce brave homme aurait dû se faire élire président ! Au fait c'est pas du métal que cette épée a tranché, mais du dieu! Mais bon … c'est pas pour tout de suite, les dieux !
"La nuit va bientôt tomber … Il va bientôt falloir qu’on s’installe un campement ! Je veux un feu de joie !!!"

Luke a l’air de péter toujours autant la forme, malgré ses blessures guéries tout récemment. Il est resté en tenue blanche de malade convalescent, ne s’étant pas dégoté de nouveaux vêtements depuis la perte de sa bure et de sa cape. Enfin, il avait tout de même pris soin de récupérer les objets de ses poches, à savoir la petite monnaie et l’étrange Epieu givre. Ses bandages sont toujours présents sous l’habit, mais n’ont pas l’air de le gêner pour autant. D’ailleurs une fine cicatrice est présente sur son visage, partant du côté droit de son front et courant le long de sa joue droite, conséquence du combat qu’il a mené, le soir dernier.
Falcon quant à lui est assez fatigué mentalement de toutes ces péripéties qu’il a vécues la veille, mais néanmoins satisfait de la trouvaille de sa belle épée. Cependant, la lassitude le tiraille avec acharnement, et il doit faire de son mieux pour ne pas paraître crevé devant ses compagnons. Il fait contre mauvaise fortune bon cœur, et attends avec impatience l’heure du "repos du guerrier". Après tout, il n’a pas dormi normalement avec tous ces événements, et l’utilisation de sa technique de transe y est bien pour quelque chose.
Dart est le seul qui n’a pas l’air spécialement affecté par les dernières péripéties de l’équipe, que ce soit physiquement ou mentalement. Sa toute nouvelle arme luit dans le soleil couchant, et lui donne du baume au cœur. L’ascension des montagnes est certes fatigante, mais ce n’est rien comparé à ce qu’ils avaient vécu la veille. Il est en bonne santé, mais a sans doute besoin de repos lui aussi.

Le soleil finit par se coucher, et la nuit tombe rapidement sur les monts Argkents. Luke relève la tête et s’adresse à ses camarades :

"Faites gaffe, c’est à cette heure-là que rôdent les créatures des montagnes. Il faut qu’on s’installe quelque part où passer la nuit … "

Le jeune épéiste parcourt le paysage des yeux et découvre alors une cavité dans une pente à proximité. Les aventuriers s’y dirigent, et se rendent alors compte qu’une grotte, apparemment inhabitée, leur fait face. La caverne ne semble pas très grande, elle ne fait que cinq mètres de profondeur après un petit repérage de l’équipe. Mais c’est largement suffisant pour les abriter le temps d’une nuit. Les compagnons commencent à installer leur bivouac.

-Haaaa ! Enfin du repos ! dit Falcon avec joie.
"On devrait être à l’abri, ici. Les animaux nocturnes se viennent jamais dans ce genre de grotte !"

Falcon court vers le fond de la grotte, il y sera surement bien tranquille. Après s'être installé, le chevalier range la Cimeterre, ainsi que son épée de chevalier à côté de lui, de façon à pouvoir intervenir si quelqu'un s'approche de trop près. Il s'allonge, utilise son bras comme oreiller, et dort rapidement après quelques minutes d'assoupissements.
Le jeune homme se trouve un coin dans la caverne où le sol n’est pas trop cabossé, et s’y installe. Il profite du moment de répit pour sortir son livre, sa plume et le flacon d’encre acheté dans le désert deux jours plus tôt, et commence à écrire avant que l’obscurité n’envahisse complètement la grotte. Ce passe-temps est toujours aussi agréable.
Dart quand à lui se met presque à l'entrée de la grotte puis joue avec le médaillon runique, il s'amuse à le lancer et le rattraper sans cesse... jusqu'à qu'il s'en lasse.
Le crépuscule prend fin, et la nuit tombe sur les monts Argkents. Les aventuriers s’endorment rapidement, fatigués par le voyage. Seul l’un d’eux ne trouve pas le sommeil : Luke jette un œil à ses compagnons, puis se relève. Il s’extirpe silencieusement de la caverne, puis lance un regard au ciel. Un spectacle des plus étonnants s’offre à lui : sous le ciel parsemé d’étoiles, un groupe de grandes créatures volantes parcourt la voûte céleste, au-dessus des pics et des sommets, en formation aléatoire, comme le font les mouettes. Ce sont des rapaces des montagnes, sortes de ptérodactyles de 3 à 5 mètres d’envergure, et de 2 à 4 mètres de long … Oiseaux pas excessivement agressifs, mais sachant assez bien se défendre. Il doit y en avoir à peu près une demi-douzaine tout au plus …

"Idéal pour la reprise, héhé ! marmonne le jeune homme. Cette nuit va être une longue nuit !"

Il dégaine ses deux katanas. Ce n’est certes pas la même sensation qu’auparavant à cause du changement de position, mais c’est sans doute tant mieux. Il se met à courir vers les sommets, décidé à leur faire la fête.


( ♫ ) Le petit matin se lève sur les montagnes, et la lumière pénètre rapidement dans la grotte. Le soleil illumine l’intérieur de la caverne, exposant Dart au jour en premier. Celui-ci, ayant une vision plus sensible que les humains normaux, se réveille peu après. Il se relève, et baille un grand coup, remonté à bloc. Il se tourne vers ses compagnons, toujours assoupis.

- Réveillez-vous bande de marmottes ! On reprend la route !

Au fond de la grotte, Falcon remue un peu. Il ouvre les yeux, se relève à son tour puis s’étire. Le repos de cette nuit lui a permis de bien récupérer, et il se sent de nouveau d’attaque. Il jette un œil sur le côté de la caverne, et voit Luke se réveiller lui aussi. Le jeune homme baille encore plus fort que l’a précédemment fait le voyageur, et est le dernier à se relever. L’équipe est de nouveau prête pour une journée de voyage. Les trois aventuriers sortent de la grotte, sans oublier de reprendre toutes leurs affaires. La nuit a été très réparatrice pour tout le monde, surtout le chevalier et le voyageur. L’épéiste leur ordonne de les suivre, afin de sortir le plus vite possible des monts Argkents. Falcon ne manque pas de reconnaître un énième changement de personnalité de sa part, mais il en est habitué à présent. Les compagnons se mettent en marche, toujours décidés à s’éloigner d’Electric City.

-Je me demande quelque chose, Luke … dit soudain le chevalier. Où va-t-on, à présent ?
"Maintenant que cette satanée ville est loin derrière, on ne devrait plus avoir à s’inquiéter pour cette histoire d’immeuble du président. Par contre, si ça t’intéresse, il y a un endroit assez spécial dans ces montagnes, où on pourrait éventuellement s’arrêter."
-Raconte.
"La cité de pierre. Je m’y suis déjà rendu lors d’un voyage … après avoir déserté l’ordre. Il y a un temple là-bas, propice à l’entraînement. Il pourrait être intéressant d’y retourner …"
-En effet... songe le chevalier. Un entrainement ne me ferait pas de mal.
- Pfff, si seulement un entrainement pouvait me rendre un peu de mon ancienne force...
-De ton ancienne force ? Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Non, laisse tomber, un entrainement ne me fera que du bien !

Falcon semble assez surpris. Ce que viens de déblatérer Dart est bien louche. Il pourra peut-être en savoir plus lors du futur entrainement. L’équipe continue de progresser. Quelques minutes plus tard, alors qu’ils sont toujours en train de marcher, Dart sent une étrange odeur dans l’air.

- Hé, vous trouvez pas que ça pue la chair en décomposition ?
-Hum … Ca empeste la charogne, tu as raison, approuve Falcon.
"Ca doit être les rapaces des montagnes, signale Luke. Je m’en suis fait quelques-uns cette nuit."
- Tain’, mais t’es pas capable de tenir en place deux secondes ! s’énerve Dart. Après, on se demande comment tu t’arranges pour te faire à moitié égorger !
"Ces créatures sont du menu fretin, rien à voir avec les chiens des sables du désert. J’avais envie de m’entrainer, c’est tout. D’ailleurs, on arrive bientôt à l’endroit où je les ai tués."
- Un jour, il faudra te rendre compte que t’as un truc dans la tête, et qui est censé te servir.

Le voyageur sent soudain une grosse et menaçante présence devant eux, et dégaine instinctivement sa Gunblade. Les autres aventuriers le regardent sans comprendre immédiatement, avant de tourner leur regard devant eux. A l’endroit où ils sont arrivés, une bonne demi-douzaine de cadavres d’oiseaux-reptiles s’étend sur le sol face à eux. L’épéiste tire ses katanas à son tour, et le chevalier en fait de même avec son épée simple. Devant eux se profile un énorme monstre, à quatre pattes dotées de griffes acérées, à la peau écailleuse et grise, et possédant une longue et puissante queue. Sa tête est pourvue d’une paire de petits yeux verts, ainsi que d’une gueule gigantesque, qui engloutit sous leurs yeux les restes des rapaces des montagnes. Apparemment, la créature géante, mesurant dans les 2 mètres de hauteur et les 7 mètres de long, ne les a pas encore repérés. Ce qui ne saurait tarder …

- Espèce d’abruti ! rugit Dart. C’est à cause de toi si cette saloperie s’est ramenée ici ! Elle a dû être attirée par l’odeur !
"Oh c’est bon, tu vas pas en faire une maladie ! C’est qu’un petit monstre …"
-Taisez-vous, vous allez attirer son attention !

La voix de la raison de Falcon s’était exprimée trop tard. Le monstre relève la tête, et commence à fixer les aventuriers. Il est maintenant impossible de fuir pour ces derniers.

"Un lézard berzerker … Une des créatures les plus féroces et brutales des montagnes. Préparez-vous si vous tenez à la vie."
- Alors te prépare pas, espèce d'abruti...

Voyant de nouvelles et appétissantes proies, le lézard géant se précipite sans crier gare sur les compagnons, bien décidé à se régaler de leur fraiche chair.

LE COMBAT COMMENCE !

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.


Dernière édition par Lukeskywalker62 le Ven 19 Aoû - 0:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Les Monts Argkents   Jeu 29 Avr - 19:33

Le lézard berzerker se rue vers les trois aventuriers avec une certaine lenteur, sûrement due à la lourdeur de son imposante carrure. Voyant le monstre s’approcher, Dart est le premier à se jeter vers lui, rapidement suivi de ses deux compagnons. Le voyageur vise rapidement avec son arme puis tire une balle une fois rapproché, mais celle-ci ricoche sur la peau écailleuse de la créature. Ne se décourageant pas, il continue sa course, et au moment où il arrive à la hauteur du lézard, il lui flanque un coup d’épée avant d’exécuter un grand saut par-dessus.
Luke, un peu plus en arrière, regarde la scène tout en continuant de courir vers le monstre. L’attaque de Dart n’a pas été bien efficace, cependant il remarque une fine et longue entaille sur la tête de l’ennemi, près de son œil gauche. Cela lui donne une idée.

"Ses yeux ne sont pas protégés."

A présent tout proche de la créature, il arme ses deux sabres, bondit d’un coup en hauteur, et retombe sur le lézard, juste en-dessous. Il vise les globes oculaires du monstre, mais n’a même pas le temps d’atteindre ses cibles que la créature se cabre et lui envoie un coup de tête. Il a tout juste le temps de se stabiliser dans les airs, et de repousser l’assaut d’un coup de pied, avant d’atterrir sur le sol, par chance sans encombre.
Falcon est le dernier à atteindre le lézard berzerker. Il s’arrête à quelques mètres de lui, et jette un œil à ses camarades avant de lancer son assaut. Le voyageur est maintenant derrière le monstre, et sur le point d’attaquer de nouveau. Le jeune homme, de son côté, est à présent un peu plus loin, sur le flanc gauche de la créature. Ayant remarqué quelque chose constituant une faiblesse éventuelle, le chevalier se précipite à son tour sur l’ennemi.
Comme ce dernier est encore distrait par le précédent assaut de l’épéiste, il se fait surprendre par Falcon, qui se jette sous son ventre, et commence à flanquer des coups de son épée simple dedans. Cette partie n’étant pas protégée par des écailles, la réaction du lézard est presque immédiate : il chasse le chevalier d’un coup de patte avant gauche, et balance tout de suite un autre coup, de griffe cette fois. Falcon se le prend, mais ayant anticipé l’attaque, c’est son armure qui encaisse les dégâts.
Pendant ce temps, Dart a la créature en ligne de mire. Il tire une autre balle dessus, espérant détourner l’attention du monstre, et avec succès. Même si le projectile a une fois de plus ricoché, l’ennemi tourne la tête vers le voyageur, qui fait alors quelque chose de surprenant : il saute sur la queue, et parvient, d’un seul coup de Gunblade, à la trancher de moitié malgré les écailles. L’appendice n’est pas entièrement coupé, mais le lézard entre subitement dans une grande fureur. Il fait un vif demi-tour, étonnamment rapide malgré sa lenteur. Dart et Falcon, trop proches de lui, se font violemment éjecter en arrière par la puissance du mouvement.
Etant à ce moment le seul capable d’attaquer, Luke se rue sur l’ennemi, katanas armés. Le lézard berzerker est légèrement étourdi par sa précédente riposte, aussi l’épéiste décide d’en profiter. Il saute une nouvelle fois, et fond sur lui. Ce coup-ci, il parvient à enfoncer la moitié d’une de ses lames dans son œil droit ! Le monstre hurle un grand cri de souffrance, et cabre sa tête afin de désarçonner le jeune homme. Celui-ci est effectivement repoussé, et retire son sabre de l’orbite, à présent vide. Il ne voit néanmoins pas tout de suite le puissant coup de tête que lui envoie la créature. Quand il le remarque, il a tout juste le temps de parer avec ses katanas, mais ne s’étant pas préparé, le choc est rude et une douleur se propage insidieusement dans ses bras. Il atterrit de nouveau, à quelques mètres sur le flanc droit du lézard.

A ce moment, Falcon se relève, remis de la précédente contre-attaque de l’ennemi. Il se remet à courir vers lui, et sans réfléchir, se jette sur son dos, profitant de l’instant de choc de celui-ci suite à la perte de son œil. Toutefois, le monstre ne reste pas indifférent bien longtemps ; il commence à s’agiter rageusement, dans le but d’éjecter le chevalier. Mais celui-ci tient bon, et rampe le long du dos jusque sur son crâne, où il s‘agrippe du mieux qu’il peut. Il remarque alors l’entaille près de l’œil restant, le gauche. Il essaie d’en profiter également, et utilise son épée simple pour ouvrir cette blessure faite par Dart au début du combat. D’un coup sec, il abat son arme dessus, mais à son grand effroi, la dureté des écailles brise la lame en deux. Désemparé, il range aussitôt ce qui reste de son épée, et porte la main sur la Cimeterre. Il n’a cependant pas le temps de la dégainer, la créature faisant un énorme bond sur elle-même. Elle envoie le chevalier au sol, un peu plus loin.
Le voyageur, étant face au lézard berzerker, se redresse à son tour. Il voit alors son camarade voler en arrière, éjecté par la bête. Celle-ci le regarde de son œil unique, et se rue sur lui, gueule grande ouverte. Bien décidé à ne pas servir de repas, Dart bondit pour esquiver le coup de mâchoire, et imite son compagnon : il atterrit sur la tête de la créature, et s’y agrippe de toutes ses forces. Le monstre se débat de nouveau, de plus en plus énervé de ces assauts répétés sur son crâne. Le voyageur, après s’être bien placé sur la tête, s’attache d’une main dessus, et essaie de trancher la gorge de l’énorme reptile, située sous l’imposant cou de ce dernier.
Entre temps, le chevalier s’est relevé et les bras de Luke se sont libérés de tout engourdissement. Ils s’approchent du monstre, se débattant avec Dart, chacun d’un côté. Falcon s’aperçoit de quelque chose, et hausse la voix.

-Luke, attaquons ses jambes tant qu’elles sont à découvert !
"Excellente idée."

Les deux compagnons se jettent sur le lézard berserker, apprêtant leurs armes. L’épéiste se jette sur la patte avant droite, et place ses deux sabres dans une certaine position, lames parallèles et horizontales. D’un coup très rapide et d’une grande force, les deux katanas entaillent la peau écailleuse de la jambe du monstre, occasionnant deux blessures d’au moins cinq centimètres de profondeur.
Au même moment, le chevalier ayant dégainé la Cimeterre se met à tourner vivement sur lui-même, et utilisant la vitesse de rotation à son avantage, lance un terrible assaut sur la patte avant gauche.

-Taillade !!

Le tranchant de l’épée mythique entre en violente collision avec la peau écailleuse. La vitesse et la puissance mises dans ce coup sont telles que la jambe est coupée presque à moitié. Falcon sent même qu’il a touché, voire entamé l’os de la patte.

Sentant ses deux appuis avant défaillir, la bête titube, et balance un dernier coup de patte vers le jeune homme, qui se la prend dans le buste, mais étant donné la faiblesse de l’attaque, les dommages sont presque négligeables pour lui. L’animal se ramasse lamentablement au sol, ventre à terre. Dart est toujours accroché sur son crâne.

"S’il faut en finir, c’est maintenant ! signale l’épéiste."

Réagissant à ces mots, le chevalier se jette sur la queue, toute proche. S’aidant du tranchant exceptionnel de la Cimeterre, il termine le travail commencé par le voyageur : il tranche complètement l’appendice, qui se détache du corps du lézard. Exactement au même instant, Luke bondit au-dessus de la tête de la créature, exécute un flip aérien, et enfonce avec violence un de ses sabres dans l’œil restant de l’ennemi, en évitant bien évidemment Dart, qui n’a pas quitté le crâne.
La bête, à présent aveugle et dépourvue de queue, entre dans une colère noire. Elle se met soudain à courir droit devant elle, avec ses dernières forces, dans une tentative désespérée d’éliminer ses adversaires. Le voyageur décide qu’il est temps de mettre sa position à profit : sur la tête du lézard, il se saisit des côtés de son cou, et comme pour contrôler le cheval d’une carriole, tire fortement sur la peau du flanc droit. A sa grande satisfaction, la créature change de trajectoire et tourne vers le côté ordonné. Une idée diabolique voit le jour dans l’esprit de Dart.

- Prêt pour une petite course aller-simple, mon vieux ?

Le voyageur oriente l’animal, et le fait foncer tout droit … vers la pente abrupte d’une falaise jaillissant du sol ! Ne voyant plus rien, la bête fonce tout droit vers sa perte. Dart s’agrippe du mieux possible, attendant avec appréhension le choc. Ils se rapprochent dangereusement de la pente …
Soudain, la collision se fait. La créature se broie violemment la boite crânienne sur la roche, tandis que le voyageur est éjecté sur le côté, à cause d’un ultime cabrage de sa monture improvisée. Il espère s’en tirer sans séquelle l’espace d’un instant, avant de recevoir un dernier coup de griffe dans la jambe gauche. Il ne l’a pas vu venir … Il retombe durement au sol, la cuisse entaillée. L’animal est littéralement assommé et vautré par terre, aussi Dart se relève, ignorant la douleur. Il redresse sa Gunblade, se précipite sur le monstre et l’enfonce profondément d’un coup d’estoc dans sa gorge. Le lézard berzerker est pris d’un léger spasme musculaire, avant d’expirer son ultime souffle.



Le voyageur retire son arme, à présent couverte de fluide pourpre. Il s’assoit par terre, handicapé par son entaille. Falcon et Luke le rejoignent rapidement. L’épéiste se dirige d’abord vers le monstre, et récupère son katana toujours enfoncé dans l’orbite gauche.

"On s’en est plutôt bien sortis. Encore un peu, et cette saleté nous massacrait.
- J'aurai aimé qu'elle te massacre, toi !
-...

Le chevalier ne participe pas aux joies de ses équipiers. Il regarde son épée de chevalier brisée par la dureté des écailles du monstre, à moitié dépité. Dart, regardant son ami, se pose tout de même une question, qu'il n'hésite pas à dire devant lui.

- Mais dis-moi, pourquoi tu as utilisé cette épée alors que tu avais la Cimeterre ? Je ne comprends pas.
-Tout simplement... parce qu'une lame s'use à chaque utilisation, et devient de moins en moins puissante. Mieux vaut garder une telle lame pour de meilleures occasions. Maintenant, je n'ai plus trop le choix...

Falcon range son épée simple dans son fourreau initial, mais pas en entier. Il se doit de la garder, pour au moins la ramener... Il relève la tête, et remarque alors l'entaille à la jambe du voyageur.

-Ca va aller pour ta jambe ?
- Ça va aller, je suis pas un cul-de-jatte!
"Dites, cha vous tente un shteak ?"

Les deux hommes se retournent et constate avec étonnement que Luke venait de trancher la peau du lézard géant sur son flanc gauche, à l'endroit où s'arrêtent les écailles et où commence la peau du ventre. Un bon morceau de muscle a disparu à cet endroit, et la bouche du jeune homme est remplie.

"Ben quoi ? Pourquoi vous m'regardez comme cha ? marmonne-t-il la bouche pleine."
- Bah... je crois que je vais en prendre un peu pour plus tard, moi ! En plus j'ai entendu dire que c'était une viande très recherchée !

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.


Dernière édition par Lukeskywalker62 le Sam 5 Mar - 23:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Les Monts Argkents   Dim 2 Mai - 22:45

Les aventuriers se remettent rapidement en marche, laissant derrière eux la dépouille du monstre qu’ils ont vaincu. Leur route continue, en direction de la cité de pierre.


Des heures ont passé depuis que l’équipe s’était mise en marche vers sa prochaine destination. Le chemin avait été long, tortueux, et les trois camarades avaient dû affronter de nombreux périls lors de leur traversée des monts Argkents. Outre les quelques créatures sans intérêt qu’ils avaient rencontrées, les caprices du paysage leur avaient parfois posé de sérieux problèmes. A certains endroits, les crevasses avaient été tellement grandes et nombreuses sur la route qu’escalader certains flancs de montagne s’était avéré nécessaire, afin de contourner les fossés. Tout ne s’était pas forcément passé comme prévu, l’armure du chevalier ou la blessure du voyageur étant de sérieux hadicaps pour l’escalade, mais au final, le plus dur était passé. D’autres imprévus avaient également été du voyage : à un moment, une énorme faille entre deux monts leur avait barré la route, avec un vieil et gigantesque arbre mort placé à défaut de pont pour seul et unique moyen de traverser. N’ayant pas d’autre choix, les aventuriers étaient passés par-là. Mais après quelques laborieuses minutes de concentration, ainsi que de prises de bec comme quoi "Luke faisait trop bouger la souche !!!", les compagnons étaient venus à bout de cette épreuve.

L’astre solaire commence maintenant à décliner par-delà les montagnes, et l’équipe continue toujours sa marche, un peu fatiguée de toutes ces péripéties, surtout Dart à cause de son entaille. Le jeune homme, placé en tête pour guider les deux autres, s’arrête quelques instants. Il se met soudain à courir, tout droit vers le bord abrupt d’une falaise d’où l’on peut voir le soleil couchant, et s’y arrête de nouveau. Ses camarades le rejoignent rapidement, et observent alors un paysage d’exception.

"Héhé ! Matez-moi ça ! J’ai trop hâte d’y aller ! Allez, grouillons !"
-Et encore un changement de personnalité, pense Falcon avec amusement.

La cité de pierre, un grand village où toutes les maisons sont presque exclusivement faites de roche, s’étend à leurs pieds sous la lumière du soleil déclinant. La cité est construite dans une vallée formée entre trois montagnes, et les trois camarades sont justement sur l’une d’entre elles. Un petit chemin en serpentin se dessine dans le flanc de celle-ci, et les aventuriers décident de l’emprunter afin de se rendre à la petite ville, située non loin. Mais la soirée ne fait que commencer …



FIN DU CHAPITRE IV

_______________________________________

Prochain chapitre à la cité de pierre !

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
youlit
Admin
Admin
avatar

Messages : 322
Age : 22

MessageSujet: Re: Les Monts Argkents   Dim 28 Nov - 14:10

Citation :
Le groupe d'aventuriers s'est rendu à la taverne de la cité de pierre afin que les guerriers Dragoons puissent s'expliquer quant à leurs capacités. Suite aux aveux, Luke est parti lire un article de journal, lui apportant de sinistres révélations. Enfin, Falcon et le moine décident pendant la nuit de partir, laissant un mot invitant leurs compagnons à continuer sans eux. C'est au moment de partir qu'Haschel confie à Dart quelque chose d'assez perturbant, qui laisse le guerrier pensif alors qu'il repart vers le nord avec l'épéiste, en direction d'Eniarel.

SEPTIÈME CHAPITRE : LUKESKYWALKER62, YOULIT


Après avoir contourné la dernière montagne protégeant la cité, le périple des deux compagnons continue. Cela fait maintenant une demi-journée qu'ils voyagent dans la plus grande monotonie ; les monts se succèdent, impassibles, et les monstres divers et variés peuplant le massif semblent même craindre les deux combattants qui se disputent à longueur de journée.
La jambe du voyageur va mieux. Certes il ne pourra pas faire de triple salto avant avant encore quelques jours, mais les efforts de la marche ne lui font plus mal. Le jeune homme quant à lui est toujours dans le même état qu'à la cité de Pierre, et focalise simplement ses pensées sur leur destination.

Une heure plus tard, alors que le soleil d'après-midi entame sa descente vers l'horizon, les deux compagnons ont finalement bien descendu en altitude. Au loin se dessine enfin un sentier descendant en pente douce : la fin du massif montagneux s'offre à leur champ de vision. Au loin, c'est la forêt à perte de vue, vue gâchée par une sorte d'arche immense sculptée dans la pierre. En s'approchant du chemin, Luke et Dart s'aperçoivent que ce n'est pas vraiment une arche normale : elle semble représenter un monstre immense, de plusieurs mètres de haut.
Alors qu'ils ne sont plus qu'à une centaine de mètres de la sculpture, Dart s'arrête net. Luke, croyant qu'il voudrait avoir des informations sur le monument, commence une petite explication.

"Personne ne sait depuis quand ce truc est là, mais les locaux appellent ça le gardien des montagnes, précise-t-il en le pointant du doigt. Moi j'appelle ça plutôt une gaffe de la nature."
- Et moi j'appelle ça des grosses emmerdes en vue.
( ♫ ) "Hein ?"
- C'est pas de la sculpture, c'est vivant.
"De la pierre vivante ... T'es sûr de ne pas avoir trop abusé sur le Jus de Juma, hier ?"
- Luke, c'est pas le moment. Cela s'appelle un Vyrage.
"Un virage ? On est en montagne, c'est normal que ça tourne."

Dart se retient d'étrangler son seul compagnon.

- Les Vyrages, ce sont des créatures qui datent de la Campagne des Dragons. Ils sont un peu les montures des voliens. Ils éprouvent une haine farouche envers les dragons et tout ce qui s'y apparente !
"T'aurais pas pu nous en parler, hier soir ? Ca a le mérite d'être évoqué, apparemment. Mais t'en fais pas, y'a pas de risque : la dernière fois que je suis passé, y'a un peu plus d'un an, ce truc était déjà là. A mon avis, il ne se réveillera pas de sitôt, pas comme ça."
- Le premier Vyrage que j'ai affronté, il était dans la lave, à moitié fondu depuis 11000 ans, ça l'a pas empêché de se réveiller.
"... Tu te fous de ma gueule, là ?"

Après une dispute de plusieurs minutes, les deux compagnons se mettent d'accord. Ils foncent en espérant que le mastodonte ne perçoive pas la présence du dragoon. Il n'y a pas d'autres chemins, et Dart n'a pas encore assez de forces pour voler hors de portée du monstre avec l'épéiste dans les bras.
Les deux combattants commencent à courir. 50 mètres. Rien. 25. Toujours rien. 10. Tout compte fait, il est peut être bien mort...
Le Vyrage est de nouveau dépassé d'une centaine de mètres, quand Dart et Luke font une pause.

"Et voilà, on a couru comme des dératés pour rien ! Sérieux, comme si de la pierre pouvait se mettre à s'animer du jour au lendemain ..."


Il a à peine prononcé cette phrase qu'un puissant bruit de craquement sec retentit dans la zone. A peine quelques secondes plus tard, la terre se met soudain à vibrer, puis trembler de plus en plus fort sous leurs pieds ... Alertés, ils se retournent et, tantôt éberlués tantôt fébriles, voient au sommet de la créature de pierre une sorte de joyau briller d'un éclat d'émeraude, de plus en plus intensément ...

- Tu disais ?
"... Putain de sa race."

( ♫ ) Dans un terrible fracas de chutes de pierre, la créature se détache brutalement de la paroi rocheuse, et hurle un râle suraiguë qui déchire le silence de la montagne. Des nuées d'oiseaux disséminés aux coins de la chaîne s'envolent d'un coup dans la panique, suite à l'éveil du géant. C'est un monstre de 10 mètres de haut, pourvu de jambes longues et fines terminées de griffes acérées, un buste vert émeraude minuscule, et une tête grise totalement disproportionnée, sur laquelle est fixée un amas d'œils, dont le plus gros, d'un vert émeraude, regarde fixement les deux combattants. A l'arrière de la tête, quatre longs flagelles pendent à la manière de cheveux. Deux bras courts dotés également dotés de griffes longues et tranchantes sont accrochés sur le côtés de la tête.

- Et tu prenais ce truc pour de la sculpture ? Et bien... Vous avez l'imagination fertile sur ce continent !

Le Vyrage est à présent face aux deux guerriers, et l'espace de cent mètres entre lui et eux commence à se rétrécir de manière alarmante tellement les enjambées du colosse sont imposantes. L'œil central du monstre se met d'un coup à briller d'une lueur violacée, aveuglante.

- Dis, tu tiens à la vie ?
"La question se pose, espèce d'abruti ?"
- Alors BOUGE !

Dart pousse l'épéiste sur le côté, au moment ou la lueur se concentre subitement et se transforme en un véritable rayon d'énergie pure. Luke peut l'éviter de justesse, mais le guerrier, n'ayant pas eu le temps de l'esquiver, se prend le rayon de plein fouet. L'impact provoque une imposante onde de choc, qui bouscule le jeune homme encore plus loin et le fait tomber à terre. Un grand nuage de poussière soulevé par le choc cache la scène, Luke est sur le bas côté, tétanisé.

"Bordel ... Hé, ça va ? Merde, si t'es pas mort, dis quelque chose !"
- Quelque *kof* chose.

La poussière se dissipe, dévoilant un Dart transformé, les ailes repliées, une lueur sauvage dans les yeux. Son thorax est noirci, deux ou trois écailles fêlées. Il est essoufflé.

- Il nous sort direct le grand jeu... le con... *kof*
"C'est pas vrai, tu t'es pris ce truc en pleine poire et t'es encore en vie ?"
- Si je m'étais transformé une seconde plus tard, je serait mort en effet... *kof* *kof* *kof*

Le dragoon aide l'épéiste à se relever, puis ils dégainent chacun leur armes. Gunblade en main, Dart fixe le monstre avec un mélange d'anxiété et de détermination.

- On pourra pas le trucider... juste l'affaiblir.

"Ouais ben j'ai pas l'intention de me laisser avoir aussi tôt ! Il va s'en prendre plein la tronche, le lascar !!"

Luke, ses deux katanas armés et ignorant les avertissements de son collègue, se précipite sur le Vyrage, préparant déjà sa prochaine offensive.

Le combat commence !
Revenir en haut Aller en bas
http://les-dragoons.forums-actifs.com/forum.htm
Lukeskywalker62
Admin
Admin
avatar

Messages : 239
Age : 23
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

MessageSujet: Re: Les Monts Argkents   Mer 1 Déc - 20:58

Le Vyrage n’est plus qu’à une trentaine de mètres des deux compagnons : il ne faut que peu de temps à l’épéiste pour parvenir aux abords du monstre, qui continue à avancer sur le sentier à enjambées monstrueuses. Le ciel est encore parcouru de rapaces paniqués quand Luke ne se trouve plus qu’à quelques mètres de la créature, maintenant ses katanas avec une forte poigne tendus vers le sol, sur les côtés, toujours en courant. Il ne faut pas plus au colosse pour réagir au taquet ; le Vyrage balance brusquement un puissant coup de griffe du bras gauche vers le jeune homme … Qui, au dernier moment avant de se faire empaler, bondit d’un coup sur place et atterrit juste sur l’avant bras qui a manqué de le transpercer. Le monstre de dix mètres de haut a à peine le temps de réagir alors que Luke commence à grimper à toute vitesse le long du membre. La créature tente d’envoyer valser ce microbe qui l’escalade en balançant avec brutalité son bras, mais trop tard : l’épéiste a déjà sauté, visant les yeux de sa cible. Il n’est plus qu’à un mètre de la tête du Vyrage quand il place ses katanas dans une position particulière, comme pour préparer un coup en ciseaux, puis fonce en un trait de lumière vers le visage du colosse. Il n’a cependant pas le temps de mieux viser le gros globe oculaire pris en mire : le monstre est trop rapide, et parvient à se décaler sur le côté avant l’impact. La technique de Luke vient s’écraser sur la partie gauche de la face du Vyrage, et un tonnerre de coups retentit aussitôt, tandis que l’attaquant réapparait derrière la créature. L’épéiste, dans les airs, fait un flip aérien pour se stabiliser. Il connait déjà le résultat de son offensive.

"Merde, 24 coups en une seconde ça ne lui suffit pas pour passer à travers sa peau ?! pense-t-il, désemparé. Ca s’annonce déjà mal !"

Entretemps, Dart s’est envolé dans les airs, examinant la situation et empoignant sa Gunblade d’une main de fer. Il s’est un peu rapproché du lieu de conflit, mais n’est encore qu’à une quinzaine de mètres du colosse quand Luke abat une puissante technique que le dragoon n’a pas encore eu l’occasion de voir de sa part, sur le côté gauche du visage monstrueux. L’étonnement quant à cette offensive aussi étrange qu’inefficace en cette situation est vite remplacé par une peur panique : en effet, le jeune homme n’est même pas encore retombé au sol que le Vyrage se retourne déjà et balance de nouveau son bras gauche, toutes griffes mortelles sorties, vers le torse de son ennemi. Le guerrier ailé, en toute précipitation, prépare une boule de feu très largement bâclée mais suffisante et la jette avec force vers le membre de la créature immense. Celui-ci se fait brusquement percuter par l’attaque magique et, dévié par l’impact, rate Luke de quelques centimètres. Cependant, la boule n’était pas assez concentrée pour infliger de quelconque dommage au bras. En tout cas, le jeune homme est sauf, et retombe pieds au sol.

- Mais quel inconscient, attaquer un tel mastodonte de front …

Ce que Dart n’a pas prévu, c’est que le monstre se retourne sitôt son attaque portée … Et qu’il balance son bras droit en avant, tendu dans sa direction alors qu’un éclat lumineux se met à briller au creux du poing, se concentrant de plus en plus en un point aveuglant. Le dragoon se met en garde, totalement alerte, prêt à recevoir la sauce ; cette attaque, il la connaît. Très rapidement, l’énergie concentrée dans le poing du monstre se condense complètement, puis se relâche : une véritable flopée de boules d’énergie, irradiant une lueur bleutée, se rejette et fonce droit vers le guerrier ailé. Malgré l’abondance des sphères se précipitant vers lui, Dart parvient sans mal à esquiver les tirs nourris du monstre, agile dans les airs. Toujours en évitant les boules énergétiques saturant l’espace aérien tout autour, il fait tourner sa Gunblade autour de son doigt et fonce en piqué vers la créature, prenant soin d’anticiper sa trajectoire afin d’éviter de s’en prendre une. Il prend en mire le bras gauche, laissé sans surveillance … lève sa lame, et tranche.

Le Vyrage pousse un bref cri, et repousse violement le guerrier ailé de son autre bras, qui arrête ses tirs. Dart, désarçonné, se redresse dans les airs à l’aide de ses ailes. Il est maintenant de l’autre côté du monstre, le même que Luke. Le coup qu’il a porté à la créature n’a pas entièrement abouti, mais a au moins entaillé de manière non négligeable l’articulation du coude gauche. Il aurait fallu qu’il coupe le bras entier, ça les aurait bien avantagés … Mais cela n’empêche pas Luke d’agir à son tour : depuis tout ce temps, le jeune homme a préparé une nouvelle offensive, prenant cette fois-ci soin de bien viser convenablement sa cible. Il plie les jambes et tend les bras de chaque côté à l’horizontale, sabres empoignés dans chaque main. Le bond de face à ras du sol qu’il exécute ensuite est extrêmement rapide, dirigé tout droit vers les jambes du colosse. Il passe entre les deux membres postérieurs à une vitesse impressionnante, et un son de lame tranchant l’air retentit. Quand il s’arrête à deux mètres derrière le Vyrage, ses deux bras sont maintenant croisés devant lui, lames de katana à sa droite et sa gauche : il vient de donner un coup dans chaque jambe, et pas des petits.

"Fauches de Janus !!! tonne-t-il."

Les deux coups ont été relativement puissants, et auraient sans doute tranché net, au pire entaillé très profondément, les pattes d’une créature ordinaire. Mais là, c’est un Vyrage : la peau extrêmement renforcée du monstre a absorbé presque entièrement la force des coups, laissant à peine la trace d’égratignures. Luke, atterré par cette inefficacité répétée, se remet promptement en garde et se jette sur le côté. En effet, il n’en a pas fallu plus au monstre pour se retourner, lever le genou et tenter de l’écraser sous un puissant coup de pied, énorme par ailleurs. Un centimètre de plus, et une des énormes griffes de la patte se serait plantée dans le dos du jeune homme, lui promettant une mort déshonorante. La tentative d’écrasement soulève un bon nuage de poussière, et laisse une grosse trace de patte profondément dans la pierre. Si l’épéiste s’était pris ça, il ne serait plus de ce monde.

Dart, toujours dans les airs et derrière le Vyrage, pointe la Gunblade vers le mastodonte et commence à se déplacer latéralement, passant à la gauche du monstre, tous sens en éveil. Quand le nuage de poussière se dissipe, Luke s’est éloigné de quelques mètres de la créature géante ; il n’y a pas de risque qu’il se prenne des balles perdues. C’est quand le dragoon arrive presqu’en face du Vyrage qu’il actionne de manière saccadée la gâchette de son arme, tirant une rafale sur l’ennemi avec l’intention de l’attirer sur lui. Cela fait mouche : le monstre cesse de prendre en mire l’épéiste au sol et dresse son regard d’émeraude dans la direction du voyageur. Celui-ci, prenant l’initiative avant de quelconques représailles de la part de la créature, fonce de nouveau en piqué vers son bras gauche. Cette fois-ci, l’effet de surprise permet un très bon résultat : Dart tranche net le coude du membre antérieur, finissant le travail qu’il a commencé tout à l’heure. Le tranchant de la Gunblade est tout à fait étonnant … Il a réussi à passer au travers et de la peau du monstre, et de ses articulations !

L’allégresse du dragoon se dissipe vite : en effet, couper un bras à un Vyrage est une chose, mais les ripostes qui suivent cet acte, c’est une toute autre histoire. En effet, le colosse se met à pousser un hurlement assourdissant, horriblement vibrant, grimpant crescendo dans les aiguës et la puissance. Les tremblements qui en résultent sont encore plus grands que lors de l’éveil du géant … Et à peine dix secondes après le début du râle monstrueux, les vibrations deviennent tellement fortes que le paysage lui-même semble se déformer. Dart, complètement déstabilisé, commence à chuter vers le sol, luttant pour se redresser … Mais la créature ne s’arrête pas là : elle balance son bras valide, et recommence à charger son énergie, droit sur le voyageur, toujours en hurlant. Luke, resté encore au sol, secoue brusquement la tête pour reprendre ses esprits. Les formes tout autour se sont mises à danser, les montagnes et le sol ne sont plus droits et ondulent dans tous les sens. Et ce foutu cri … Il fait tinter ses lames l’une contre l’autre et dévisage la créature tordue avec véhémence.

"T’aimes brailler, hein ? Et ben je vais te faire fermer ta grande gueule sur le champ, enflure !"

Il se lance aussitôt vers le monstre, en train de charger son énergie et visant toujours Dart qui tombe vers le sol. Le bras coupé est toujours là, gisant sur la pierre, pas loin de l’empreinte laissée par le coup d’écrasement. L’épéiste arrive très rapidement à proximité du membre tranché puis saute dessus, et d’un puissant coup de pied sur cette prise, il s’élance dans les airs en pleine direction du visage plat de profil du Vyrage.

"24 coups, ça te suffit pas, hein ? Voyons voir ce que tu dis de ça !!"

Il place ses katanas dans une position de chaque côté de son corps, toujours fonçant vers les yeux du monstre. Cette fois, il n’allait pas les rater. Prenant en cible le globe oculaire principal, il arrive très rapidement à portée de l’épaule gauche, puis atterrit dessus l’espace de quelques fractions de secondes ; sitôt ses pieds posés sur l’épaule minuscule comparé au reste de la taille du colosse, il s’élance à une vitesse tellement grande vers l’œil qu’il semble se changer en trait de lumière l’espace d’une seconde. Passé ce délai, il réapparait en l’air, à deux mètres de la tête du Vyrage … Et range promptement ses katanas alors qu’il s’apprête à retomber vers le sol déformé.

"48 COUPS EN UNE SECONDE !!!!!"

L’effet est immédiat. La créature est prise d’un soubresaut, et se redresse brusquement alors que son cri cesse et que le décor revient à la normale. Dart en profite sans tarder pour se redresser dans les airs, il a été sur le point de s’éclater au sol. Il a failli y passer, ce coup-ci. Luke retombe pieds à terre, laissant ses sabres à leur place pour le moment. Le Vyrage quant à lui s’est mit à gémir des sons très particuliers, bestiaux. Son œil principal semble blessé. Le coup de l’épéiste a fait mouche, mais il n’a pas encore été suffisamment puissant pour détruire le globe oculaire. Les deux aventuriers se rejoignent très rapidement alors que l’ennemi gigantesque se débat avec sa vision.

"Bon, et maintenant on fait quoi ?"
- Pas la peine de se faire d’illusions, on ne peut pas le vaincre pour l'instant ! affirme Dart. Profitons qu’il soit blessé pour se faire la malle, ou on va y passer !
"Roh, c’est pas drôle … J’ai faim ! On aurait pu bouffer un peu de cette créature, elle m’a l’air bien charnue des cuisses, miam !"
- C'est pas le moment, Luke. Je pense plus que c'est toi qui va finir en bouffe pour Vyrage qu'autre chose.

Pas le moment non plus de changer de personnalité, d'ailleurs.

Sur ces dernières paroles, le dragoon s'illumine d'un léger éclat, alors que les signes de la métamorphose disparaissent petit à petit : il redevient très rapidement le Dart de tous les jours. La transformation, complètement épuisante, a eu le don de pomper ses ressources. Le voyageur est à plat, mais face à un Vyrage, autant dire que la force de courir est bien sûr encore présente. Lui et le jeune homme détalent sans demander leur reste en suivant le sentier menant à Eniarel, laissant la créature derrière eux.



FIN DU CHAPITRE VII

_______________________________________

Prochain chapitre à la sylve d'Eniarel !

_________________

Mon Blog sur mon Blob
Schizophrène, Psychopathe, Fleur bleue, Ecrivain, Lukeskywalker62.
Revenir en haut Aller en bas
http://luke62.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Monts Argkents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Monts Argkents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grom La panse des Monts Brumeux(premieres photos)
» A l'ombre des monts Carmines.
» [Carte] Mineur des Monts du Fer, réponse facultative [Résolu]
» [Carte] {Boîte de Base} Mineur des Monts du Fer [Résolu]
» [A Valider] Monts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMUNAUTE ANCIENNE DE BLOBZONE :: L'Épopée -- Zone Roleplay ! :: L'Épopée-
Sauter vers: